in

Une entreprise de viticulture


Etre vigneron c’est aimer la terre autant que les gens. Il faut en effet chérir ses plants de vigne au fil de l’année, prendre soin de chaque cep, soigner chaque sarment, afin que cet ensemble puisse donner le meilleur raisin possible et que le vin de l’année soit aussi bon à boire que l’occasion de se retrouver entre amis pour un repas festif. Parce que c’est bien pour cela que l’on produit du vin : pour que ceux qui apprécient la gastronomie et la convivialité puissent se faire entièrement plaisir. Mais faire du vin n’est pas si facile qu’il pourrait y paraître : cela nécessite du temps, du savoir-faire, comme l’achat de matériel spécifique.

Entreposer ses bouteilles de façon sécurisée

Ce serait terrible pour un viticulteur que d’avoir pris soin de sa vigne toute l’année, d’avoir taillé et épointé à la bonne époque, protégé chaque plant de vigne du froid comme du mildiou, et d’avoir pu en plus bénéficier d’un temps idéal et d’avoir vendangé un raisin de qualité, puis de perdre tout-à-coup une partie de sa récolte. Pourtant tout est possible, notamment si durant le transport les bouteilles se cassent en tombant les unes sur les autres parce que la sécurisation de leur stockage n’avait pas été assurée, alors qu’il aurait suffi de les placer dans un conteneur grillagé – suivez ce lien pour en savoir davantage – prévu spécifiquement pour la viticulture et pour éviter ce genre de drame.

Les bouteilles à la cave

De même il est important qu’en cave, chaque millésime ait sa place, et que tout soit organisé de telle façon que l’on s’y retrouve d’une part, mais aussi que les prochaines bouteilles aient une place dédiée, sans oublier la sécurité. Il est plus facile ensuite, et si agréable, de déambuler entre les tas de bouteilles bien rangées, de s’arrêter pour écouter les souvenirs du vigneron sur telle année, telles vendanges, telle récolte…

Une entreprise de viticulture
Laissez une note