in

Le marketing sensoriel : une nouvelle manière de se démarquer


Pendant plusieurs années, les professionnels du marketing ont développé une réelle expertise pour inciter le client à l’achat. Néanmoins, la majorité des marques se concentrent essentiellement sur la vue. En effet, d’après les études, la perception d’un beau packaging ou d’un présentoir design encourage le consommateur à acheter un produit. Pourtant, solliciter les autres sens est également efficace. D’où l’intérêt d’intégrer l’approche sensorielle dans la stratégie mix-marketing.

Le marketing sensoriel : ses principes et ses avantages

Concept encore très peu exploité en France, le marketing sensoriel se démocratise aux États-Unis. Il intègre surtout les commerces physiques, quelle qu’en soit la taille. Aussi connu sous le nom de « marketing multi sensoriel », ce procédé se définit comme l’ensemble des actions mises en place visant à susciter les cinq sens d’un consommateur. Ici, on cite la vue, l’ouïe, l’odorat, le toucher et le gout. En d’autres termes, cette approche marketing utilise les sensations afin d’inciter l’achat ou provoquer une réaction affective chez la clientèle.

Selon les études, le marketing sensoriel présente plusieurs avantages. Tout d’abord, il influe sur l’image de marque de l’entreprise et améliore le confort dans un magasin. En effet, 44% des clients disent que la diffusion d’une musique ou d’un parfum d’ambiance apporte un sentiment de bien-être. Ce qui permet de favoriser la satisfaction du consommateur polysensoriel. De même, les chercheurs affirment que les personnes qui testent ou qui dégustent un produit ont 70% de chance de passer à l’achat que celles qui ne font que regarder. D’où l’intérêt de mettre en place un plan d’action de marketing tactile et gustatif lorsque son activité l’autorise.

Mettre en place une stratégie de marketing sensoriel

Depuis des années, la vue a été étudiée et grandement sollicitée. Pourtant, les recherches ont démontré qu’elle ne figure pas parmi les sens dominants. En effet, si les visuels servent à attirer les clients vers une offre, ils ont seulement 35% de chances de conduire à l’acte d’achat. L’ouïe, quant à lui, améliore le sentiment de confort et permet d’augmenter le temps de fréquentation dans un magasin. Sans compter qu’il modifie positivement la perception que l’on a d’un point de vente.

En revanche, les stimuli tactiles et olfactifs ont prouvé leur efficacité dans l’incitation à l’achat. Ainsi, un parfum d’ambiance qui flotte dans une boutique ou qui embaume directement une marchandise est particulièrement efficace pour influencer le comportement du consommateur et inciter celui-ci à acheter un produit. De plus, l’odeur aide à imprimer durablement une enseigne dans l’esprit de la clientèle. De même, elle permet d’identifier une marque au nez.

Toutefois, le marketing sensoriel doit être cohérent avec le marketing mix. En effet, un mauvais choix de parfum, une musique inadaptée, ou encore un échantillon non conforme peut être contreproductif. C’est pourquoi il est toujours préférable de confier son projet à une agence spécialisée.

Le marketing sensoriel : une nouvelle manière de se démarquer
Laissez une note